Orff Québec  
Orff, musique pour enfants  
 
ORFF dans le monde
 
 
 
 
La démarche Orff

par Louise Morand

La pédagogie Orff est née de la rencontre de la danse avec la musique. Dans cette approche l’expérience de la musique s’effectue par le corps plutôt par l’intellect. La pédagoge Orff procède par l’exploration et l’expérimentation des éléments les plus simples de la musique: la pulsation, la métrique, le tempo, le rythme. Graduellement, à travers l’expérience active, ces éléments sont raffinés et élevés à des niveaux plus complexes.

 enfantsXylophoneLe mouvement est un fondement de la pédagogie Orff. Il est la base de tous les autres apprentissages. L’élève explore les qualités du mouvement, la position corporelle dans l’espace. Une progression cyclique s’établit depuis les mouvements naturels (marcher, courir, galoper, etc.) vers le mouvement intérieur (respiration, battement du cour, sens de la pulsation). Le mouvement intérieur est ensuite traduit, exprimé à un niveau supérieur à travers le mouvement stylisé et le jeu musical.

L’exploration sonore procède depuis les sons non organisés de l’environnement jusqu’aux sons instrumentaux joués par l’enfant. Celui-ci explore les qualités du son, il les groupe en familles de sons semblables. Il les organise en formes simples qui permettent de développer un sens de la durée. Les sons de la voix tiennent une place importante dans cette exploration. Les mouvements et les sons organisés en motifs et en phrases donnent naissance à des danses et des formes musicales qui peuvent être ensuite traduits en symboles graphiques inventés. L’exploration de la forme peut ainsi conduire à la notation. La forme sert aussi de support à l’improvisation.

enfantsFluteL’enseignant joue un rôle important dans le processus d’apprentissage. Il est un modèle que les élèves observent et imitent pour ensuite pousser plus loin leurs expériences et leurs créations. Le travail d’ensemble est une visée essentielle de cette pédagogie. Les enfants découvrent pour (ou par) eux-mêmes et sont amenés à s’exprimer à travers le groupe considéré comme un tout. L’expérience de socialisation et de coopération est indissociable de l’expérience musicale.

Les instruments Orff offrent une variété de timbres et de textures et peuvent être facilement joués par les enfants. L’ensemble comprend les instruments à lames (xylophones, métallophones, carillons), la flûte et plusieurs percussions à sons indéterminés (peaux, bois, métaux). Les enseignants accompagnent généralement les ensembles au piano ou à la guitare. Le corps et la voix demeurent cependant les premiers instruments du style élémental de la pédagogie Orff comme dans les cultures primitives. Le corps exprime quatre types de sons, depuis l’aigu jusqu’au grave, produits par le claquement des doigts, le frappement dans les mains et sur les genoux et la frappe des pieds au sol. Ces sonorités sont travaillées comme des exercices en soi pour développer la motricité et le sens rythmique ou comme accompagnement. Le même processus d’exploration est utilisé avec les instruments. L’improvisation précède l’introduction de l’écriture comme le geste spontané vient avant l’expression stylisée. La conscience de la forme permet de structurer l’improvisation.

Il existe plusieurs volumes d’introduction à la pédagogie Orff en plus des cinq recueils de Musique pour enfants composés par Carl Orff et Gunild Keetman. Mais une formation intensive en pédagogie Orff demeure essentielle à la maîtrise de cette pratique pédagogique qui vise à la fois un développement physique, mental et spirituel. La pédagogie Orff offre une grande liberté de choix aux enseignants, ce qui augmente d’autant leur responsabilité. Le but ultime est de rendre la musique vivante pour les enfants, de leur faire vivre une véritable expérience artistique par la musique.

Source : L.Choksy; R.M. Abramson; A.E. Gillespie; D. Woods; F. York. (2001).
Teaching Music in the twenty-first century
. Upper Saddle River; NJ : Prentice Hall.

Retour en haut de page